www.faune-france.org
www.faune-france.org
Consulter
- Les nouvelles
- Les observations récentes
- Les galeries sons et images
Les cartes du moment
- Aigrette garzette 2020
- Bihoreau gris 2020
- Cigale rouge 18-20
- Crabier chevelu 2020
- Grande Aigrette 2020
- Héron cendré 2020
- Héron garde-boeufs 2020
- Héron pourpré 2020
- Lézard des souches 17-20
- Megachile sculpturalis 18-20
- Râle des genêts 2020
- Sterne caspienne 2020
Statistiques
Atlas et enquêtes
- Atlas des oiseaux migrateurs
- EuroBirdPortal
- EPOC
- SHOC
- STOC
- Oiseaux d'eau
Faune-France
- Faune-France
- Portails locaux de saisie
- A quoi servent les données ?
- Validation des observations
- Partenariats et mécénat
Outils naturalistes
- L'appli NaturaList
- Liste des oiseaux de France
Aide et tutos
- Faune-France : premiers pas
- Index (Aide & tutos)
- Faune-France : paramétrage
- Choisir son mode de saisie ?
- Faune-France : saisie par liste
- Faune-France : pointage précis
- NaturaList : liste temps réel
- NaturaList : liste plus tard
- NaturaList : pointage temps réel
- NaturaList : pointage plus tard
Tout savoir
- Faune-France
- Signataires Faune-France
- Partenaires Faune-France
- Espèces à publication limitée
Comment ça marche ?
Avec le soutien de
STOC

Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC)

Le Suivi temporel des oiseaux communs par échantillonnage ponctuel simple (STOC-EPS) est coordonnée par le Muséum national d’Histoire naturelle et la LPO. Il permet d'évaluer les variations spatiales et temporelles de l’abondance des populations nicheuses d’oiseaux communs.

Les résultats sont présentés par le CRBPO, service du Muséum en charge du suivi, sous différentes formes d'indicateurs :

 

Où ?

Les inventaires sont réalisés dans des carrés de 2 km de côté, tirés aléatoirement dans un cercle de 10 km de rayon autour d’une commune indiqué par l’observateur. Ceci permet d’avoir une représentativité maximale des différents habitats et des résultats généralisables à l’ensemble des populations nationales des espèces concernées. L’observateur répartit ensuite dix points d’écoute dans le carré, à environ 300 mètres les uns des autres, et couvrant l’ensemble des habitats présents dans le carré, dans leurs proportions respectives. Par exemple, si un village est présent, il faudra au moins un point en zone bâtie.

Quand ?

Chaque carré est suivi deux fois en période de nidification, une première fois entre le 1er avril et le 8 mai, une deuxième fois entre le 9 mai et le 15 juin. Il est possible d’effectuer un passage précoce, entre le 1er et le 31 mars. Chaque passage doit être séparé de 4 à 6 semaines du passage suivant. Sous la contrainte de conditions météorologiques favorables, les passages seront effectués aux mêmes dates chaque année. Pour un carré, les points seront tous effectués le même jour et toujours dans le même ordre. Pour les suivis en altitude, la date charnière est reculée au 15 mai. Chaque relevé sera effectué entre 1 et 4 heures après le lever du soleil.

Comment ?

Sur chaque point, l’observateur note, pendant une période de cinq minutes, toutes les espèces vues ou
entendues, ainsi que le nombre d’individus, dans quatre classes de distances : moins de 25 mètres, entre 25 et 100 mètres, entre 100 et 200 mètres, plus de 200 mètres, ainsi que les oiseaux en transit. La fiche d’observation fournie permet de noter facilement tous les contacts. Les jumelles peuvent être utilisées pour identifier un oiseau détecté préalablement mais pas pour rechercher des oiseaux distants. Un relevé détaillé de l’habitat est effectué autour de chaque point d’écoute, en suivant la typologie fournie. Cette description est réalisée tous les ans. On distingue, si cela est pertinent, l’habitat principal d’un habitat secondaire différent mais moins représenté.

Transmettre ses données

La saisie des données STOC est faite en ligne sur Faune-France, sur les sites VisioNature locaux (Faune-Paca, Faune-Bretagne, etc.) ou Vigie-plume. La saisie des données implique que l’observateur ait des droits de saisie, ouverts par son coordinateur.

Pour obtenir un tirage, s’adresser au coordinateur régional (voir ci-dessous) ou, à défaut, au coordinateur national (stoceps@mnhn.fr).

Vous souhaitez participer et intégrer le réseau ? 

Vous savez identifier les oiseaux à la vue et à l'oreille et vous souhaitez participer au STOC ? Pour rejoindre le réseau national, contactez votre Coordinateur local  (Liste des coordinateurs), ou, à défaut le Coordinateur national.

Fournissez au coordinateur le nom de la ou des communes autour desquelles vous souhaitez faire un suivi EPS (signalez le nombre de carrés que vous souhaitez suivre pour chaque site). Le coordinateur local vous fera parvenir par la suite une fiche visualisant sur fond de carte le carré à prospecter, ainsi qu'un carré de remplacement au cas où le premier serait inaccessible.

Le tirage au sort d'un carré, dans un rayon de 10 kilomètres autour du point fourni par observateur, est réalisé par le coordinateur national au MNHN.

Pour vous aider à démarrer vos suivis, téléchargez les documents ressources suivants:

 

Autres dispositifs STOC

Le protocole du STOC-EPS « classique » se décline et s’adapte lorsque les suivis sont réalisées en forêt domaniale (STOC-ONF), en zone des montagnes (> 1 800m d’altitude – STOM – Suivi Temporel des Oiseau de Montagne) ou encore sur un site en particulier (STOC-Site – au sein des Réserves Naturelles de France, Parcs naturels, ou autres). La transmission des données STOC-ONF, STOM et STOC-Site suit le même cheminement mais se déroule selon des modalités spécifiques à chacun de ces dispositifs (outil de saisie et coordination spécifique). Ils font l’objet de tutoriels dédiés, et de protocoles et plans d’échantillonnages adaptés.

Documents ressources dédiés au suivi STOC-Site au sein des Réserves Naturelles de France:

 

Dossier rédigé par Ph. Jourde

mis à jour par CG, le 27/02/2020

Projet porté par la LPO France, en collaboration avec un réseau d’associations partenaires.