www.faune-france.org
www.faune-france.org
Consulter
- Les nouvelles
- Les observations récentes
- Les galeries sons et images
Les cartes du moment
- Balbuzard pêcheur 2019
- Castor d'Eurasie 17-19
- Chamois 17-19
- Chevalier stagnatile 2019
- Cigale grise 17-19
- Élanion blanc 2019
- Faucon d'Eléonore 2019
- Gobemouche noir 2019
- Ibis falcinelle 2019
- Loutre d'Europe 17-19
- Mélitée du plantain 18-19
- Phragmite aquatique 2019
- Pluvier guignard 2019
- Punaise américaine 17-19
- Salamandre tachetée 17-19
- Sauterelle cymbalière 17-19
- Sphinx gazé 2019
- Sterne caspienne 2019
- Trithémis pourpré 17-19
Statistiques
Atlas et enquêtes
- Atlas des oiseaux migrateurs
- EPOC
- EuroBirdPortal
- STOC
- Oiseaux d'eau
Faune-France
- Faune-France
- Portails locaux de saisie
- A quoi servent les données ?
- Validation des observations
Outils naturalistes
Aide et tutos
- Index (Aide & tutos)
- Faune-France : premiers pas
- Faune-France : paramétrage
- Choisir son mode de saisie ?
- Faune-France : saisie par liste
- Faune-France : pointage précis
- NaturaList : liste temps réel
- NaturaList : liste plus tard
- NaturaList : pointage temps réel
- NaturaList : pointage plus tard
Tout savoir
- Faune-France
- Signataires Faune-France
- Partenaires Faune-France
- Espèces à publication limitée
- Droits d'accès
Comment ça marche ?
Avec le soutien de
Trithémis pourpré 2017 - 2019
Période:
Du dimanche 1 janvier 2017 au mardi 31 décembre 2019
Permalien:
Nombre de contributions quotidiennes

Répartition du Trithémis pourpré en 2017 et 2019

Le Trithémis pourpré Trithemis annulata est une libellule d'origine africaine. Découverte dans le sud de l'Espagne en 1978, elle poursuit sa progression vers le nord et apparaît en France continentale en 1994. Depuis cette date, l'espèce s'est bien implantée dans la moitié mériodionale du pays.

Il faut chercher cette belle espèce dans des pièces d'eau stagnantes : étangs, sablières, stations de lagunage... Active dès la mi-juin, son pic d'activité culmine en septembre. Les derniers individus sont notés jusqu'en novembre.

Le mâle de Trithémis pourpré se reconnaît facilement à sa teinte rose vineux, sa face purpurine, ses nervures alaires rouges et la base de ses ailes ambrées. La femelle est jaunatre et a la base des ailes vivement tachée de jaune-orange.

Merci de joindre des photos à vos observations.

Légende de l'image : ce mâle de Trithémis pourpré se reconnaît facilement à sa teinte rose vineux. Il dresse son abdomen pour limiter son insolation. © Ph.Jourde

Carte issue des données collectives de Faune-France et de ses partenaires. Pas d'utilisation autorisée sans avis favorable de la LPO.

Projet porté par la LPO France, en collaboration avec un réseau d’associations partenaires.